Un chef-d’œuvre architectural

Le dessin de son ovale est parfait : 21 m de hauteur, 133 m de longueur, 101 m de largeur, et une piste centrale de 68 par 38 mètres. Les 60 arcades des arènes de Nîmes, un amphithéâtre romain construit au Ier siècle après Jésus-Christ, s’élèvent — presque intactes — au cœur de la cité nîmoise.

À l’époque gallo-romaine, elles pouvaient accueillir jusqu’à 24 000 spectateurs, répartis sur 34 rangées de gradins, qui se pressaient pour assister aux combats de gladiateurs et chasses d’animaux sauvages.
Lors des Grandes Invasions barbares (IVe, Ve, et VIe siècles après Jésus-Christ), les arènes de Nîmes devinrent un village fortifié pour les populations attaquées. Au Moyen Âge, elles perdirent leur allure de fortin, pour devenir un véritable quartier de Nîmes, avec ses ruelles, ses boutiques, ses maisons… et ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle qu’elles furent vidées de toutes ces constructions pour retrouver leur usage d’origine : un lieu de spectacle.

Aujourd’hui, rien presque n’a changé tant la prouesse des ingénieurs romains a permis de construire un édifice à la circulation parfaitement pensée, aux arcades bien fondées.

Le site des Arènes de Nîmes propose de se lancer dans la construction d’une maquette de l’édifice : devenez, à la suite des Romains, les architectes des magistrales Arènes, l’amphithéâtre romain le mieux conservé au monde.

 

À vos ciseaux, feutres et crayons… et bon bricolage !
Vous vous lancez dans la construction ? Envoyez-nous vos réalisations editions@albavera.fr !

Vous aimerez aussi…

RECETTES, BRICOLAGES, LECTURES...

Du 1er juillet au 31 août, TétrasLire vous envoie chaque jour une bonne idée pour faire pétiller l'été des enfants

MERCI ! Votre inscription est bien prise en compte.

Right Menu Icon