Le TétrasLire n°63, Kanha, met à l’honneur Rudyard Kipling, auteur incontournable du patrimoine littéraire jeunesse, créateur du célèbre Mowgli et prix nobel de littérature en 1907. Découvrez le parcours de cet écrivain marqué pour la vie par L’Inde !

L’Inde, terre natale et patrie du cœur

Rudyard Kipling est né à Bombay, en Inde, où il passe les 6 premières années de sa vie. Envoyé en Angleterre pour sa scolarité, il y vit, loin de ses parents, onze années tristes et sans soleil, avant de revenir vers la lumière indienne. À 17 ans, il commence une carrière de journaliste à Lahore (alors en Inde, aujourd’hui au Pakistan) où travaille son père. Ses articles, ses poèmes, ses premières nouvelles décrivent l’Inde et ses habitants, qui resteront une source d’inspiration jusqu’à sa mort, même quand il sera revenu en Angleterre.

En 1889, Rudyard Kipling, qui s’est fait connaître par ses nouvelles, pense sérieusement à faire une carrière littéraire. Il décide de rentrer en Angleterre après un long voyage de six mois à travers l’Asie et l’Amérique. À Londres, il écrit ses premiers romans et rencontre sa femme. Le jeune couple passe le début de son mariage en Amérique, avant de revenir en Angleterre. Avec la naissance de ses enfants (deux filles et un fils), Kipling plonge dans les contes pour enfants : il écrit les deux tomes du Livre de la jungle, puis les Histoires comme ça. Il poursuit avec des récits sur l’adolescence comme Kim, dans lesquels il s’attache à montrer la force d’âme qu’il faut à un jeune garçon pour devenir un homme. En 1907, Kipling reçoit le prix Nobel de littérature : il est le premier Anglais et le plus jeune auteur récompensé par ce prix international.

Raconter l’Inde 

L’œuvre la plus connue de Rudyard Kipling, et de loin, est bien sûr Le Livre de la jungle.
Kipling vit aux États-Unis quand il commence à écrire Le Livre de la jungle. Sa première fille vient de naître, et ce livre est comme un moyen de lui décrire et de lui faire aimer l’Inde qu’elle ne connaîtra jamais. Il peuple donc ses histoires d’animaux sauvages, de paysages exotiques sous un soleil de plomb, de phrases tirées de la sagesse indienne. Il décrit la vie des Indiens, comme la capture des éléphants sauvages, scène extraordinaire pour les petits Anglais qui lisent les œuvres de Kipling.

Découvrir Le Livre de la jungle
Dans le n°63 – Kanha, Tétraslire nous fait découvrir le premier récit du Livre de la jungle. C’est l’histoire de Mowgli, l’enfant perdu de la jungle, qui a inspiré tant d’adaptations en films, dessins animés, albums.

Le texte de Kipling résume l’enfance de son héros en une courte histoire où s’opposent de grandes forces contraires : la vie sauvage symbolisée par la jungle et la vie civilisée symbolisée par le village dans la plaine ; la sécurité que représente Mère louve et le danger que représente Shere Khan.
Dans cette vie sauvage très rude, des lois permettent de survivre et de maintenir l’harmonie entre les espèces. La panthère Bagheera les enseigne à Mowgli. Mais le sinistre Shere Khan, qui rôde comme la mort parmi les hautes herbes, menace l’équilibre de la jungle. Il met Mowgli face à son destin…

Vous voilà mis en appétit ?
Découvrez 2 TétrasLire consacrés au Livre de la jungle 

N°63 – KANHA
Dans les collines de Seeonee, en plein cœur de la jungle indienne, l’harmonie entre les espèces est réglée par des lois immuables. Mais un petit d’homme perdu, recueilli par mère louve, menace cet équilibre. Shere Khan le tigre estime que cet enfant est sa proie et lui revient de droit.

N°10 – JUNGLE
Petit Toomai apprend aux côtés de son père le rude métier de cornac, c’est-à-dire de dresseur d’éléphant. Plus tard, il prendra sa suite. Mais quand Petit Toomai assiste à la grande traque des éléphants sauvages dans les montagnes du Garo, il rêve soudain d’une autre vie.

Vous aimerez aussi...

Right Menu Icon