Les textes classiques  : un relai entre les générations

Les classiques, ces lectures indémodables que partagent les générations. On les découvre souvent enfant, on les lit ou les relit adulte, on les raconte ensuite en parents ou en grands-parents. Ces œuvres forgent notre patrimoine culturel commun et sont, quelquefois inconsciemment, les piliers de notre façon de voir le monde. Elles ont surtout le fabuleux pouvoir de rassembler les générations, au lieu de les séparer, en proposant un terrain de jeu commun et des émotions partagées.

De la madeleine de Proust aux malheurs de Cosette, du bestiaire de La Fontaine aux planches de Molière, en passant par les profondeurs de Jules Verne et les hauteurs de Saint-Exupéry… les grandes lectures classiques se partagent, se transmettent, et sont souvent mieux appréciées par les jeunes générations quand les plus anciens entourent leur lecture de souvenirs racontés et de clés de lecture partagées.

Voici trois idées pour mettre en place ce partage facilement, et tisser ou entretenir le lien par la lecture : 

Les 3 incontournables

L’enfant se crée sa pile de lecture en demandant à 3 adultes qu’il aime (son grand-père, sa mère, sa babysitter, sa maîtresse, son parrain…) les 3 grandes lectures à découvrir absolument. Quand il s’agit de belles lectures, les adultes mettront du soin, de l’attention (et de la tendresse c’est sûr) dans le choix des oeuvres à transmettre. Le lecteur en herbe plongera dans ces romans avec un lien affectif tout spécial, guettant le personnage décrit ou le passage préféré de l’adulte qui le lui a conseillé.

La lecture téléphonée. 

Chaque jour, ou chaque semaine, on fixe un rendez-vous téléphonique. Le parent, grand-parent, parrain, marraine, ou l’adulte choisi devra lire une histoire (classique évidemment) par téléphone, ou reprendre la lecture laissée au rendez-vous précédent. Pour ne pas que l’exercice soit à sens unique, l’enfant remercie son lecteur par la récitation d’une petite poésie par exemple ! C’est une façon idéale de donner aux plus jeunes le goût des grandes lectures.

Une carte postale littéraire 

Pour pallier les aléas de la poste, écrivons-nous des cartes postales électroniques. Le recto de la carte est remplacée par le dessin inspiré de la dernière histoire que l’on a lue, le verso par une jolie citation piochée au gré de sa lecture, que l’on accompagne de ses nouvelles. Les enfants se lanceront facilement dans l’exercice. Vous serez surpris de voir comme les adultes s’y mettent pour répondre avec les mêmes règles !

L’idée en plus ? La recette partagée

On quitte le monde de la lecture pour se pencher sur celui d’un autre petit plaisir : la cuisine. On échange une recette, par téléphone ou par mail, et l’on convient d’une même date pour la déguster, chacun chez soi. On échangera ensuite ses petites astuces pour s’améliorer, et on se racontera la dégustation en détail, avec ce que l’on a aimé et ce que l’on aimerait améliorer ! Et on commence de ce pas avec la recette de la semaine : les Koulourakia grecs !

Bonnes lectures ! 

Vous allez aimer…

Les poupées japonaises

On découpe, on plie minutieusement, on colle et on assemble ces ravissantes poupées de papier. Suivez nos patrons très simples !

Les koulourakia grecs

Ces petits biscuits grecs, souvent tressés, sont traditionnellement préparés en famille, et dégustés le dimanche de Pâques. 

TétrasLire en numérique

Besoin d’occuper vos enfants ? Nous avons la solution ! Découvrez  la bibliothèque de TétrasLire en version numérique et téléchargeable.

Right Menu Icon