illustration de Laurence Bost pour le TétrasLire n°71 © Albaverba, 2022.

Un académicien à la une 

Auteur incontournable du tournant du XXe siècle, Pierre Loti a marqué de son style élégant et mélancolique l’histoire de la littérature française. Né en 1850 dans cette Saintonge où il plonge si fortement ses racines, il meurt en 1923, après avoir traversé les affres de la Première Guerre mondiale et vu s’écrouler un monde. C’est au cours d’un voyage à Tahiti que le jeune homme, qui porte alors son nom de naissance, Julien Viaud, gagne le surnom de Loti (“Rose”) qui deviendra son nom de plume.

TétrasLire met son Roman d’un enfant à la une du numéro de février. C’est le moment de faire connaissance…

« L’attachement à des lieux, à des arbres, à des murs peut prendre chez quelques-uns, surtout dans la prime jeunesse, une extrême puissance. » (Pierre Loti, Le Matelot)

Sous le signe de l’imagination 

Julien Viaud naît en 1850 à Rochefort, une ville où il gardera toujours des attaches solides. Il est le petit dernier d’une famille de 3 enfants et grandit dans l’admiration pour sa grande sœur Marie, qui a 19 ans de plus que lui, et surtout pour son frère Gustave, le médecin de la Marine, dont les récits de voyage enchantent son enfance. Pierre montre très jeune de grands talents artistiques : il dessine, il écrit, il crée avec son ami Jeanne un théâtre de carton que de nouvelles figurines viennent sans cesse augmenter. En 1865, la mort de son frère en mer est un coup terrible pour Pierre, qui en gardera toute sa vie une immense tristesse. Suivant les pas de ce frère adoré, il entre à l’école Navale en 1867. Quelques années plus tard, ses premiers textes paraissent dans des journaux. Ses carrières d’écrivain et de voyageur sont lancées.

Entre voyages et
souvenirs

Pierre Loti devient un infatigable voyageur. Algérie, Turquie, Tahiti, Sénégal, puis Chine, Japon, Terre Sainte et Syrie, enfin Inde et Égypte… Il parcourt le globe avec une attirance particulière pour l’Orient. Ses carnets de voyage, dans lesquels il consigne ses péripéties et ses impressions au jour le jour, fournissent la matière première de ses romans. Chaque retour en France est l’occasion d’un séjour à Rochefort, où la maison familiale devient l’écrin de ses souvenirs de voyage. Il redécore les pièces une à une : salle chinoise, pagode japonaise, salon turc, chambre arabe, mosquée ! Il y installe des collections exotiques, qui créent autour de lui un décor merveilleux qui convient à sa gloire littéraire. Élu à l’Académie française à 42 ans, il connaît avec chacun de ses romans un immense succès.

illustration de Laurence Bost pour le Roman d'un enfant de Pierre Loti. TétrasLire n°71

Le Roman d’un enfant : dans les replis de la mémoire

Quand Pierre loti publie Le Roman d’un enfant, il a 40 ans. Il n’est pas encore Académicien, mais il est déjà un écrivain reconnu. Officier de marine, il passe le plus clair de son temps en mer mais trouve le temps de remplir des cahiers de notes et d’impressions de voyage. Il entame alors un autre voyage, dans son passé, pour rassembler les souvenirs de son enfance.

« Il se fait presque tard dans ma vie, pour que j’entreprenne ce livre : autour de moi, déjà tombe une sorte de nuit ; où trouverai-je à présent des mots assez frais, des mots assez jeunes ? Je le commencerai demain en mer ; au moins essaierai-je d’y mettre ce qu’il y a eu de meilleur en moi, à une époque où il n’y avait rien de bien mauvais encore. »

Pierre Loti intitule son livre « roman » pour bien montrer qu’il y a une part d’imaginaire dans son récit.

Dans la bibliothèque TétrasLire…

N°71. Souvenirs

Pierre Loti, Le Roman d’un enfant (extraits choisis)
Illustrations : Laurence Bost

Pierre va rentrer au collège. Mais avant cela, un long été de vacances s’ouvre devant lui. Les cousins du Midi, dans leur merveilleuse maison assommée de soleil, l’attendent pour deux mois de jeux et d’aventures en pleine nature. Pierre tisse là les plus beaux souvenirs de sa vie.

En plus dans ce numéro : un dossier pour explorer les méandres de la mémoire, une rencontre avec Claude Stefani qui vous ouvre le chantier hors du commun de la Maison Pierre Loti à Rochefort, des idées de saison pour lire et sortir à la faveur du mois de février, la technique de la broderie de papier et la recette des beignets de carnaval ! 

Coup de pouce de la rentrée : Frais de port offerts dès 25 € d'achats !

X
Right Menu Icon