Semer des perles de beauté autour de soi…

Prendre le temps de regarder le monde autrement, de se laisser toucher par la beauté répandue alentour, proche, inattendue, à portée de main…

Profitons du temps ralenti des vacances pour ouvrir les yeux et dénouer la langue, et redonner une saveur nouvelle aux mots du quotidien.

Bonnes vacances !  

 

 

 

 

À lire ! 

pour les 8-9 ans

J’écris des haïkus, Véronique Brindeau (textes), Sandrine Thommen (illust.)

Picquier jeunesse, avril 2022, 192 pages

Écrire des haïkus est un jeu d’enfant. Comme dans tous les jeux, il y a des règles qui donnent envie de jouer. Elles sont très simples, il n’y en a que trois, elles n’ont pas changé depuis le grand poète Bashô au XVIIe siècle. Elles sont présentées ici progressivement, dans des haïkus écrits par des poètes d’hier et des enfants d’aujourd’hui, au fil de cinq chapitres au fil des saisons.

Notre avis : Spécialiste de la littérature d’Asie, Picquier propose là un livre-album d’une infinie délicatesse, tant dans les textes que les illustrations. Une invitation à ouvrir les yeux sur la beauté du monde, particulièrement utile au seuil des vacances.   

pour les 10-11 ans

Le Livre des questions, Pablo Neruda (texte) et Isidro Ferrer (illustrations)

Gallimard Jeunesse, 2008, 180 pages.

La fumée parle-t-elle aux nuages ?

Où se termine l’arc-en-ciel?
Dans ton âme ou à l’horizon?

Les larmes qu’on ne verse pas
attendent-elles en petits lacs ?

Comment les saisons savent-elles
qu’il leur faut changer de chemise ? 

Notre avis : Comment ne pas se laisser séduire par les images inattendues, drôles ou piquantes qui surgissent de cette liste de questions enfantines ? Et pourquoi ne pas céder à la tentation d’interroger aussi le monde en jolies formules, à la manière de Neruda…

pour les 12 ans et +

Lune n’est lune que pour le chat, Vénus Khoury-Ghata & Sibylle Delacroix

Éditions Bruno Doucey, 2019, 64 pages

À pattes de velours, Chat se faufile entre les pages de cet ouvrage. Il joue avec la lune et les étoiles, guette les navires engloutis qui remontent à la surface, glisse dans les ruelles à la poursuite de son ombre, hante les lumières de la ville et celles de la scène, avant de s’accrocher aux rideaux et de prendre la lune pour oreiller….

Notre avis : La collection “Poés’histoires”, sous la direction de Murielle Szac, est une entrée merveilleuse en poésie pour les enfants et les adolescents. 

À piocher dans la collection TétrasLire…

n°16 Pinceau – George Sand, Le Château de Pictordu. Une réflexion sur l’art et l’inspiration dans un univers onirique. 

N°54 Ballet – Colette, L’Enfant et les Sortilèges. Une fantaisie symphonique pleine de poésie sur les rêveries de l’enfance.

N°52 Zoo – Les Fabulistes. Un numéro consacré aux fables de l’Antiquité à nos jours, pour conjuguer rimes et rires !

Right Menu Icon