Une boîte de céréales, des cuillères en bois, du papier, des ciseaux et de la peinture… il n’en faut pas plus pour cet atelier de création d’un théâtre de poche. Ensuite, faites turbiner l’imagination pour des heures de spectacle et d’improvisation!

On vous livre en avant-première les conseils des enfants qui ont testé l’activité : c’est l’expérience qui parle ! 

1/ Sur les cuillères en bois, la peinture (de la gouache en tube très peu mouillée) donne le rendu le plus réussi, avec des couleurs brillantes et bien vives, mais les feutres sont plus faciles pour dessiner finement. (Bertille, 9 ans)

2/ Nous avons tous adoré dessiner nos cuillères recto/verso sur le modèle Jean-qui-rit/Jean-qui-pleure. Très pratique pour changer l’expression du personnage facilement lors de nos représentations ! Petite astuce supplémentaire : choisissez la face bombée pour l’expression joyeuse et la face incurvée pour l’expression boudeuse ou triste, la forme creuse accentue la moue du personnage. (Clo, 13 ans)

3/ Au moment de la représentation, posez le théâtre de poche sur une table et stabilisez-le en posant un gros livre à plat sur le fond de la boîte. Plus facile pour manier les marionnettes sans risquer de renverser le théâtre. (Stan, 14 ans)

4/ On peut dessiner des décors sur des feuilles qu’on glisse contre le fond de la scène. Il suffit de faire un pli  de 3 cm en haut du décor pour le faire tenir facilement sur le haut de la boîte. (Camille, 7 ans)

Cet atelier a plu à vos enfants ou vos élèves ? Envoyez-nous vos réalisations à editions@albaverba.fr ou partagez-les sur les réseaux en taggant @tetraslire.

Vous allez aimer…

RECETTES, BRICOLAGES, LECTURES...

Du 1er juillet au 31 août, TétrasLire vous envoie chaque jour une bonne idée pour faire pétiller l'été des enfants

MERCI ! Votre inscription est bien prise en compte.

Right Menu Icon