En juin, dans les placards, on range définitivement les gros pulls et les manteaux pour les remplacer par les t-shirts et les maillots. En juin, sur les marchés, on voit les paniers de cerises et les premiers melons qui annoncent l’été.

Et en juin, chez TétrasLire, on voit sortir le numéro enquête tant attendu !
On y entre aujourd’hui par la porte colorée des illustrations de Tiziana Romanin, qui met en couleurs – et en mouvement – les deux enquêtes de François Lecamp à découvrir dans ce TétrasLire n°64…

Quelle est la technique utilisée pour ces illustrations ?

J’ai utilisé la gravure sur plexiglas. Comment ça marche ? 

  1. Je fais mes études (de personnages, décors, objets,…) au crayon.
  2.  Je passe ensuite à la réalisation des images (en taille réelle),  toujours au crayon. Ici, il ne faut pas oublier qu’elles seront inversées une fois imprimées !
  3.  J’en fais des gravures sur plexiglass, que j’imprime sur du beau papier.
  4. Dernière étape, la couleur :  je colorie les illustrations à l’aquarelle, avec parfois de petites touches de crayons de couleur…

Qu’avez-vous préféré dans ce texte ?

J’aime beaucoup mettre en scène des histoires dans un décor d’époque, cela me rappelle le théâtre (où j’ai travaillé pendant quelques années en tant qu’assistante costumière). Cette histoire nous plonge dans une époque que j’adore ! J’ai beaucoup aimé les personnages, chacun d’entre eux ayant un caractère bien défini, particulier et réussi. Le couple surtout, tellement original ! 

Quelles sont vos inspirations (artistes, matières, couleurs, lieux, moment de la journée…) ?

Je crois que le silence et la solitude m’inspirent. C’est dans ce “vide” que je peux atteindre une concentration idéale pour créer. J’ai aussi eu mes maîtres (Emanuele Luzzati, Kveta Pacovska, Maurizio Olivotto) et mes passions (Picasso, Bonnard, l’estampe japonaise) comme sources d’inspiration. Mais mes passions ne se bornent pas à la peinture et à l’illustration : j’adore la musique, la littérature, la botanique, l’histoire, le cinéma. Je crois qu’il y a un peu de tout ça dans mes illustrations !

Quelles sont les grandes étapes d’illustration d’un texte ?

Pendant la lecture, “j’imagine” les personnages : je les vois déambuler, parler, vivre dans leur environnement… En même temps, je fixe les moments fondamentaux du récit, ceux qu’on doit montrer parce qu’ils déterminent le discours visuel qui accompagne les mots ! L’illustrateur est pour moi un interprète : son habileté consiste à trouver sa liberté entre les mots, et pas au-delà d’eux. 

Vos perspectives sinueuses, presque flottantes, donnent toujours l’impression d’un dessin en mouvement. Est-ce une marque de fabrique ?

Je crois que c’est le résultat de ce dont je parlais avant : la somme de maîtrise et de légèreté. J’ai étudié l’architecture et les perspectives pendant huit ans, au lycée et ensuite aux Beaux-Arts : c’est ma passion ! Mes carnets foisonnent de vues d’architecture et d’essais de perspectives audacieuses.

Et aussi…

Le suspense est à son comble, les questions s’enchaînent, tous les sens sont en alerte …. 
Le n°64-Logique embarque ses jeunes lecteurs dans deux enquêtes pleines de rebondissements. Préparez vos méninges pour résoudre ces enquêtes : ce numéro a bien des secrets à dévoiler, à qui saura être clairvoyant !

À PLEINES PAGES

Quand Madame Fouquet perd coup sur coup son chien et un billet de loterie gagnant, François Lecamp se saisit de l’affaire ! Le caniche noir et Le billet de lotterie, deux enquêtes de T. Combe et illustrées par Tiziana Romanin

DIS-M’EN PLUS !

Ce n’est pas un dossier comme les autres… Tournez les pages d’une enquête préparée par l’équipe du Tétras : Messages codés, alibi, déroulement des faits et pièces à conviction vous livreront la clé du mystère, avec la rigueur du bon enquêteur !

LA PETITE FABRIQUE

Et si on profitait de ce numéro un peu spécial pour préparer un goûter et un apéritif qui ont du chien ?
Deux recettes gourmnades à découvrir !

DU MONDE ENTIER

Pour clôturer ce numéro, découvrez Les raisonnements de Paralogos : des histoires du monde grec illustrées par Stéphanie Augusseau.

N°64. LOGIQUE – T. Combe

T. Combe, Le caniche noir et Le billet de loterie  
Illustrations : Tiziana Romanin

François Lecamp est aveugle de guerre, mais le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y voit clair ! Sa mémoire, sa logique et ses sens aiguisés en font un redoutable enquêteur. Alors, quand Madame Fouquet perd coup sur coup son chien et un billet de loterie gagnant, il se saisit de l’affaire !
En plus dans ce numéro : un dossier pour connaître tous les secrets du parfait détective, une enquête à mener, des recettes qui ont du chien et des histoires du monde grec illustrées par Stéphanie Augusseau.

Vous aimerez aussi...

Right Menu Icon